fin d’année

Bon j’arrete là ça n’a plus vraiment de sens je reprendrai peut etre autre part plus tard

Comments (1)

Le futur prof est syndiqué

Je ne sais pas, je cherche un sens à ma vie pour les mois à venir.

Je pense que cette histoire de syndicat me permet de sortir par une petite porte de ce premier semestre, ce qui permettra de me combler personnellement ça me donnera peut être de ne pas perdre mon temps.

S’il n’y avait pas eu Julie est ce que je me serait engager ? Oui, la question mérite de se poser mais en tout cas ce dont je suis sur c’est que maintenant que j’y suis je n’y reste pas parce qu’elle ci trouve.

Je pense qu’elle a été le petit déclic mais je me sens tout à fait proche de l’apolitisme de se syndicat.

Comments (3)

Le temps passe mais ils ne changent pas…


Paroles de La bande à Lucien Chansons de Renaud Paroles de La boum
La blanche -) Envoyer le texte La blanche de Renaud à un ami Favori

Paroles et Musique: Renaud Séchan   1980  « Un Olympia pour moi tout seul »

MP3 Karaoké

Salut Michel ça fait une paye
Que j’t’ai pas vu traîner dans mes ruelles
Qu’est-c’que tu d’viens moi ça va bien
Paraît qu’toi tu marches dans un drôle de ch’min
T’as les joues creuses les mains caleuses
Et la démarche un p’tit peu chaloupeuse
Vraiment tu m’terrasses bonjour l’angoisse
Paraît qu’t’es tombé dans une drôle de crevasse
Paraît qu’c’est pas tous les jours dimanche

La blanche

Tu bois quelqu’chose non t’as pas soif
Y t’faut ta dose t’as pas d’tunes t’es en caraffe
Allez prend une bière ça peut pas t’faire de mal
C’est en vente libre profites en c’est pas cher
Au fait tu m’dois cent sacs j’en fais pas un sac
Mais tes p’tites arnaques ras l’bol j’en ai ma claque
Pour décrocher tu ma taxé
Pour descendre sur la côte t r’faire une santé
Est-c’qu’elle coûte moins cher à Villefranche

La blanche

Paraît qu’ta gonzesse s’est barré avec ta caisse
Paraît qu’tu bandais plus pour sa geule pour ses fesses
Tu veux que j’te dise t’étais trop bien pour elle
Comment ça j’ironise non j’suis pas cruel
Eh ben ma gueule te v’là tout seul
T’as l’regard triste comme un épagneul
T’es vachement speed mais t’as plus rien dans l’bide
T’as qu’la poudre au yeux et les yeux bien livides
Y a vraiment plus qu’une seule chose qui t’branche

C’est la blanche

T’as p’t’être raison j’te parle comme un vieux con
Mais j’suis un vieux con vivant j’ai la gaule j’suis content
Toi t’as les boules moi j’ai la frite
C’est pas du Bashung non mon pote c’est du Nietzsche
Toi tu t’fais une ligne moi une bibine
Pendant qu’tu t’dopes j’fume mes deux paquets d’clopes
Chacun son trip chacun son flip
Toi c’est pas souvent qu’t’as des parties gratuites
J’préfère t’laisser tout seul sur ta branche

Avec la blanche

Allez salut Michel à la prochaine
On s’téléphone on s’fait une bouffe ça baigne
Et pi j’vais t’dire si tu m’fais un sourire
Tout c’que j’t’ai dis ben j‘te jure que j’le r’tire
Mais si j’croise ton dealer j’y fous dans l’cœul
Un coup d’surin d’la part d’un copain
Ça risque d’être dur vu que c’t’ordure
Un cœur ça m’étonnerait qu’il en ait un
On couchera avant lui entre quatre planches

Toutes blanches

J’voudrais pas avoir a chanter ça…

Comments (3)

On va tous mourrir donc autant en profiter

Putain la fac c’est géniale !!

L’ambiance est vraiment vraiment sympas par contre tout les stéréotypes sont vrais.

– C’est un vrais baisodrôme.

– In peut s’assoir sur les fameux « bancs de la facs » et fumer un joint avec des gens qu’on connait depuis 5min (nan aller… dans mon cas ça à été 10, mais j’suis sûr que 5 c’est faisable)

-Si on veut bosser on peut (vraiment) mais si on est pas sûr où qu’on ne veut pas c’est même pas la peine de se lever !

Par contre la finance mondiale part en vrille, le congrès américain pense à court terme (même très court terme puisque là ce qui leur pose problème c’est les elections du 4 novembre).
Du coup ça va être la merde on va tous mourir mais moi pour l’instant à la fac j’en profite ! En plus, pour mon futur boulot j’étais attiré par la securité de l’empois je pense que là j’peux m’la mettre sur l’oreille si vous me passez l’expression.

Comments (2)

Je change un peu de sujet

Putain le futur prof les relations de couple ça commence à lui casser les couilles…

Nan nan je vais pas vous faire le couplet traditionnel : « je suis triste ma copine elle m’a lachée de toute façon l’amour c’est de ma merde je veux mourrir »
Déjà d’une pour ça faudrait que j’ai une copine ce qui n’est pas le cas donc c’est mort.

C’qui m’emmerde c’est le « suis moi j’te fuis fuis moi j’te suis » ça va 5min mais serieu c’est bien lourd comme système, toujours être sur ses gardes, ça manque c’t’histoire…

Sinon la fac c’est vraiment d’enfer, j’ai un peu de mal a me faire à la vie independante mais je commence à prendre mes marques j’suis fièr de moi =]

Sinon bravo Quincy ! (Même si je doute que tu passes par là un jour) Je te souhaite tout plein de bonheure à trois et j’espère que tout ce passera bien =)
Ahlala je t’enivrais presque… j’voudrais bien un gamin moi aussi mais c’est pas pour demain 🙂

Comments (2)

Le futur prof reprend du service.

Ça y est les vacances sont finies, et comme en témoigne ma faible présence ici durant cet été, elles furent très bonnes : le futur prof il s’est éclaté.

Début de vacances sportif, beaucoup de piscine histoire de pouvoir attaquer la rentrée en forme physiquement… malheureusement les bonnes intentions de début d’été furent à mon gout un peu de courte durée.

Fête de malade pour mes 20ans 120 personnes, groupe de rock et danse endiablé jusqu’à 6 heures du mat’ enfin bref un truc de ouff’ comme dirait les jeunes =).

Fin août/début septembre tout fut beaucoup plus mouvementé beaucoup de changement :

– Installation en cité U à Marseille, j’ai galèré un bon moment avec toute la paperasserie (assurance, mutuelle et j’en passe…).

– Je suis passé tout d’un coup de la tutelle parentale intégrale à l’indépendance financière pleine et entière, ça fait bizarre. Et là on se rend compte que payer des pompes, des lunettes et autres caleçons putain ça coûte bien chère !

-Premiers pas dans la capitale du sud de France [La plus Belleuh ville du mon’de] vraiment très charmante, j’adore, c’est très métissé ça me change de la côte d’azur c’est super chaleureux part certain côté on croirait se balader dans une capitale africaine.

En plus je suis juste à côté de la gare donc juste à côté du métro, qui soit dite en passant n’a que 10ans donc les rames sont vraiment moins pourries que celles du métro parisiens ce qui est très appréciable.

A bientôt pour des news (et des photos) en directe du campus =)

mon nouveau chez moi

Mon nouveau chez moi

Comments (2)

The futur prof’s comming back !

Le futur prof il est heureux ! Il revient de Paris, voyage un peu mouvementé qui a commencé par une journée pour trouver un commissariat parce que le futur prof il s’est fait voler son joli portable tout neuf….

J’ai du traverser le 1er et le 2eme à pied, j’ai du faire quatre commico avant d’en trouver qui daigne bien prendre ma plainte je vous explique.

J’arrive vers un premier qui était fermé (oui, sachez que le dimanche vous pouvez prendre un bus en otage pénards : la moitié des commissariats sont fermés).

Bon, ils étaient sympas, sur la porte, y’avait l’adresse d’un autre commissariat comme ça on avait pas à chercher, gentil de leur part, oui, mais, le commissariat en question ben il était fermé pour traveaux -pis en plus depuis trois mois, donc bon c’est evident ils pouvaient pas être au courant.
Du coup avec mon pote on s’est dit :  » on va attendre une voiture de keufs (ouais on est des rebelles) et vu que je marche en béquilles on va leur faire un beau sourire et leur demander de nous amener au commissariat le plus proche… pas con, hein ? Ouais ben on a pas croisé un seul véhicule de nos chers amis de la marée-chaussée…
Une heure de marche et de déchifrage de plans de Paris mals foutus plus tard, on aboutit à un poste de police (oui, j’en ai marre d’écrire « commissariat » )
Et là, un très charmant agent m’explique qu’à cet endroit on ne prend pas de plaintes, que les patrouilles ne viennent ici que pour se changer… (tu te fous de ma geule ? ).

Finnalement, on a été redirigés vers un endroit où on a pu finalement s’occuper de nous près environ 2heures d’attente…

Comments (3)

Older Posts »